Adhésions et dons aux associations : permanence et évolutions entre 2002 et 2010

Publié le : jeudi 26 juillet 2012 - Modifié le : mercredi 17 août 2016

Les chercheurs Lionel Prouteau et François-Charles Wolff du Laboratoire d’économie et de management Nantes-Atlantique (LEMNA-Université de Nantes) ont réalisé en avril 2012 une analyse comparative de deux enquêtes assez proches portant sur la participation associative, l’une de l’INSEE en 2002 et l’autre de l’institut BVA en 2010 pour la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques du ministère des affaires sociales.

Les chercheurs Lionel Prouteau et François-Charles Wolff du Laboratoire d’économie et de management Nantes-Atlantique (LEMNA-Université de Nantes) ont réalisé en avril 2012 une analyse comparative de deux enquêtes assez proches portant sur la participation associative, l’une de l’INSEE en 2002 et l’autre de l’institut BVA en 2010 pour la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques du ministère des affaires sociales.

Les deux chercheurs concluent que le taux d’adhésion entre 2002 et 2010 est globalement stable : 45% des 18 ans et plus sont membres d’au moins une association. Cette participation est plus importante avec l’âge, les niveaux de diplôme et de revenu. Elle est avant tout motivée par le désir de rencontrer des gens qui ont les mêmes goûts et de se faire des amis, puis par ceux de recherche d’épanouissement personnel et d’occupation du temps libre.

Des évolutions sont toutefois notées.

En termes de domaines d’adhésion, le sport, l’action sociale, celle sanitaire, celle caritative et celle humanitaire attirent davantage, alors que le secteur des loisirs suscite moins d’adhésions depuis 2002.

Les adhérents non bénévoles restent les plus nombreux mais ceux qui s’engagent aussi en tant que bénévoles croissent, en raison d’évolutions sociodémographiques et des comportements. Des compétences étant plus fortement attendues de leur part, ces bénévoles, notamment dans les associations avec salariés, sont plus nombreux à suivre des formations dans le cadre de leur engagement.

Les adhérents participent également parfois non par un don de temps mais par un don matériel. Ceux financiers croissent mais ceux de jouets ou de vêtements diminuent.

Consulter la publication dans son entier

Consulter une publication de Lionel Prouteau à partir de l’enquête BVA-DREES de 2010 :

Dans la même rubrique

11 janvier 2010

Résultats de l’enquête "Associations et logiciels libres"

Une enquête sur la place de l’informatique et des logiciels libres dans les associations a été réalisée conjointement par l’Association nationale de promotion et de défense du logiciel libre (APRIL) et la Conférence permanente des coordinations (...)