Chèques-repas du bénévole

Les chèques-repas du bénévole épargnent aux associations la charge de travail administratif associée au remboursement des frais de restauration de leurs bénévoles. Ils leur permettent aussi de mieux maîtriser les dépenses. Ils évitent aux bénévoles les avances de frais.

De quoi s'agit-il ?

Le chèque-repas du bénévole est un bon d'échange d'une valeur prédéterminée qui paie tout ou partie des repas pris à l'occasion de son activité associative.

Il n'est pas remboursable et ne peut faire l'objet d'un rendu de monnaie.

Utilisation du chèque-repas

L'utilisation du chèque-repas est interdite les dimanches et jours fériés.

Il ne peut être utilisé que par le bénévole à qui l'association l'a remis (le nom du bénévole figure sur le chèque).

Le bénévolat de la personne doit être régulier et durable.

Attention

contrairement au titre-restaurant confié aux salariés, le chèque-repas du bénévole ne permet pas d'acheter des denrées dans des commerces.

Comment se procurer les chèques repas ?

L'association doit contacter un des émetteurs agréés afin que celui-ci lui fournisse des chèques-repas du bénévole :

  • du montant souhaité,

  • à son nom,

  • au nom des bénévoles concernés.

Montant maximum

Le montant maximal d'un chèque-repas est de 6,40 € .

Coût pour l'association

Le chèque-repas du bénévole est entièrement financé par l'association.

Le coût global pour l'association se décompose en 3 parties :

  • valeur du chèque-repas,

  • valeur de la prestation de services,

  • frais d'expédition.

Obligations de l'association

L'association doit avoir convenu du principe de délivrance de chèques-repas du bénévole par délibération en assemblée générale.

L'association doit tenir à jour la liste des bénéficiaires.

À noter

le dispositif de chèques-repas du bénévole est exonéré de tout impôt et de toute taxe.

Pour en savoir plus

Mise à jour le 06/01/2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère en charge de la vie associative

Cette rubrique est réalisée en partenariat avec www.service-public.fr

Dans la même rubrique

27 juillet 2011

Agrément de service civique

L’agrément de service civique identifie l’association comme organisme autorisé à accueillir des personnes volontaires dans le cadre du service civique. Si au moins un de ses volontaires a entre 16 et 25 ans, l’association agréée bénéfice d’une aide (...)
27 juillet 2011

Participation à un groupement d’employeur

Si une association souhaite employer durablement un ou plusieurs salariés pour un faible nombre d’heures mensuel, elle peut s’associer avec d’autres associations dans la même situation.