Je veux m’engager et
Je veux m’engager
dans une association en france ou à l’étranger

Dans une association en France ou à l’étranger

En quelques mots

Il existe 1 300 000 associations en France dans lesquelles vous investir, et plus encore à l’étranger. Elles s’appuient sur des équipes de bénévoles qui ont envie de s’y impliquer en y consacrant un peu de temps. Leurs secteurs d’activité, les missions, la durée de l’engagement, l’importance de l’investissement, les relations avec des publics bénéficiaires sont extrêmement variés.

Devenir bénévole, c’est choisir de participer à un projet collectif qui vous tient à cœur. En accord avec l’association, vous décidez du rôle que vous voulez y tenir et du temps que vous voulez y consacrer.
Vous gardez l’entière liberté de faire évoluer votre engagement, que vous souhaitiez y mettre un terme ou prendre plus de responsabilités.

Ils en parlent

Quelques témoignages rassemblés lors du séminaire "Engagement, bénévolat, actifs:mode d’emploi" organisé par le ministère le 30 janvier 2014 :


Actifs, engagement, bénévolat : mode d’emploi... par jeunesse-vie-associative

Conseil de professionnels

Comment trouver une association ?

Il n’existe pas de liste référençant l’ensemble des associations.
Mais plusieurs acteurs peuvent vous renseigner sur celles actives dans votre quartier :
-  Des sites internet d’associations avec des moteurs de recherche (voir le bloc "Je cherche une mission" à droite sur cet article) ;
-  Votre mairie ;
-  La maison des associations de votre quartier.

Dans une association, vous pouvez rejoindre toute équipe et travailler sur tout projet qui vous intéresse avec des gens aux profils très différents. C’est ce qui participe du plaisir de participer à un projet collectif.

Quels sont votre statut et vos droits en tant que bénévole ?
Aucun contrat ne lie le bénévole à l’association. C’est ce qui vous offre toute liberté dans votre implication. Mais vous disposez de droits (remboursement de frais, etc.) et de responsabilités (assurance, etc.) selon votre mission. Le guide du bénévolat apporte toutes les précisions nécessaires.

Comment concilier vie familiale, professionnelle et bénévole ?

Le bénévolat étant un don de temps, c’est vous qui décidez du temps que vous y consacrez.

Certaines activités requièrent la possibilité de se réunir en soirée, d’autres une disponibilité régulière d’une même après-midi chaque semaine, d’autres encore peuvent être menées quand vous avez un moment dans la semaine, à votre pause déjeuner ou de chez vous. Que vous occupiez une activité, que vous en cherchiez une ou que vous soyez mère ou père au foyer, vous trouverez une mission bénévole qui s’accorde avec disponibilité.

Si vous êtes au chômage, vous pouvez exercer une activité bénévole dans une association sans que cela porte préjudice au paiement de vos indemnités. Plusieurs règles doivent être respectées pour cela :
-  l’activité ne peut exercée dans une association où vous avez été salarié ;
-  l’activité ne doit pas empêcher la recherche active d’un emploi ;
-  l’activité ne doit pas se substituer à un emploi.

Pour aller plus loin

Pour connaître vos droits et devoirs de bénévole :

Le portail gouvernemental dédié
-  sa rubrique « Guide juridique »
-  son guide du bénévolat

Pour avoir un aperçu de l’ensemble des congés existants pour se former, représenter son association, vivre une expérience ponctuelle de bénévolat.

La loi qui reconnaît, pour les chômeurs, le rôle important de réinsertion que peut jouer l’engagement bénévole

Pour trouver une mission bénévole :
-  le bloc « Je cherche une mission »,
aussi à droite sur cette page
-  l’application « Tous bénévoles » sur smartphone

Pour poser une question  :
Les nombreux points d’appui à la vie associative vous renseignent sur toute question relative à votre bénévolat et aux associations

Pour valoriser cette expérience de bénévolat dans votre vie professionnelle et mieux savoir présenter les compétences dont vous faites la preuve, un guide est à votre disposition : le portefeuille de compétences.