La circulaire du Premier ministre : les nouvelles relations entre les pouvoirs publics et les associations

Publié le : jeudi 24 septembre 2015 - Modifié le : jeudi 3 novembre 2016

Pour donner corps à la charte des engagements réciproques entre l’Etat, les collectivités territoriales et les associations conclue le 14 février 2014, le Premier ministre a signé la circulaire n° 5811-SG du 29 septembre 2015 relative aux nouvelles relations entre les pouvoirs publics et les associations.

Dans un contexte de réforme des collectivités territoriales, de reconfiguration de leurs compétences et de transformation de l’action territoriale de l’État, il est indispensable de conforter le rôle des associations dans la construction de réponses originales et pertinentes aux enjeux actuels.

Elle détaille le cadre juridique régissant les subventions versées par les pouvoirs publics aux associations, notamment au regard des évolutions de la réglementation européenne des aides d’État. Les modalités d’instruction des demandes de subvention et des modèles de convention sont également fournis. Enfin, elle précise le rôle du délégué régional ou départemental à la vie associative.

Cet ensemble est complété d’un guide d’usage de la subvention disponible ici

Retrouvez :
- la circulaire du Premier ministre n° 5811-SG du 29 septembre 2015 relative aux nouvelles relations entre les pouvoirs publics et les associations
- annexe 1 : Rappels sur les règles encadrant les relations financières des collectivités publiques avec les associations
- annexe 2 : Modèle simplifié de convention pluriannuelle d’objectifs avec une association
- annexe 3 : Modèle de convention pluriannuelle d’objectifs avec une association
- annexe 4 : Les modalités d’instruction des demandes de subvention
- annexe 5 : Les missions des délégués à la vie associative

Dans la même rubrique

18 juillet 2014

Les CDOS sont d’intérêt général

Les "correspondants associations" des services fiscaux en sont informés
7 septembre 2015

Le chèque emploi associatif accessible jusqu’à 20 salariés

La loi relative à l’économie sociale et solidaire (ESS) puis l’ordonnance n° 2015-682 du 18 juin 2015 relative à la simplification des déclarations sociales des employeurs ont élargi et assoupli les conditions d’utilisation du chèque emploi (...)