Le congé individuel de formation (CIF)

Publié le : vendredi 7 novembre 2008 - Modifié le : lundi 26 septembre 2016

Le congé individuel de formation a pour objet de permettre à un salarié, au cours de sa vie professionnelle, de suivre à son initiative et à titre individuel, des actions de formation, et ce, indépendamment de sa participation aux stages compris, le cas échéant, dans le plan de formation de son entreprise.

Le salarié doit remplir une condition d’ancienneté de 24 mois (consécutifs ou non) en tant que salarié dont 12 mois dans l’entreprise (la condition d’ancienneté est de 36 mois pour les salariés d’une entreprise artisanale de moins de 10 salariés) (Code du travail, art. L 6322-1, art R 6322-1).

Ces actions de formation lui permettent notamment d’accéder à un niveau supérieur de qualification, de changer d’activité ou de profession mais également de s’ouvrir plus largement à la culture, à la vie sociale et à l’exercice des responsabilités associatives bénévoles. Elles s’effectuent en tout ou partie pendant le temps de travail.

Dans la même rubrique

26 décembre 2008

Le certificat de formation à la gestion associative (CFGA)

En 2005, le Conseil National de la Jeunesse (CNJ) a formulé le vœu de créer une formation susceptible de soutenir notamment les jeunes dans leur désir d’engagement et de prise de responsabilité dans le milieu associatif. L’arrêté du 15 décembre 2008 (...)
7 novembre 2008

La validation des acquis de l’expérience professionnelle (VAE)

L’expérience acquise au titre des activités bénévoles peut être sous certaines conditions retenue pour obtenir un diplôme, un titre ou certificat de qualification (Code du travail, art. L. 6411-1, Code de l’éducation art. L 335-5 et L (...)

A télécharger

Les guides pratiques

Vos démarches