Le contrat à durée indéterminée

Publié le : mardi 23 septembre 2008 - Modifié le : lundi 24 octobre 2016

L’engagement d’un salarié par contrat à durée indéterminée (CDI) correspond généralement à la nécessité de pourvoir un emploi lié à l’activité normale de l’entreprise. Ce contrat est la forme normale et générale de la relation de travail (C. trav., art. L. 1221-2).

Le contrat de travail à durée indéterminée (CDI) est conclu sans limitation de durée, mais peut être rompu à tout moment par l’employeur (licenciement justifié par une cause réelle et sérieuse, mise à la retraite) ou le salarié (démission, départ à la retraite) ou par accord entre les deux parties (rupture conventionnelle), sous réserve de respecter une procédure particulière et, lorsqu’il est prévu, un délai de préavis.

Dans la même rubrique

23 septembre 2008

Les contrats particuliers

En dehors des formes " classiques " de contrat que sont le CDI et le CDD, le Code du travail prévoit la possibilité pour l’employeur de recourir à des contrats de travail répondant à certaines conditions particulières, destinés principalement soit à (...)
23 septembre 2008

Le contrat à durée déterminée

Le recours au CDD doit présenter un caractère exceptionnel, la loi précisant à cet égard que le contrat de travail à durée déterminée ne peut avoir ni pour objet ni pour effet de pourvoir durablement un emploi lié à l’activité permanente de l’entreprise, (...)

A télécharger

Les guides pratiques

Vos démarches