Le Mouvement Associatif publie une enquête sur la perception de l’emploi associatif

Publié le : mercredi 26 novembre 2014 - Modifié le : lundi 2 mai 2016

Le Mouvement Associatif, dans le cadre de la Grande cause nationale dédiée à l’engagement, a décidé d’analyser en profondeur le regard porté par les jeunes et leurs parents sur l’emploi associatif. TNS Sofres a ainsi interrogé pour le Mouvement Associatif 501 jeunes âgés de 18 ans à 24 ans et 501 parents afin d’en savoir plus.

Une vision positive sur le monde associatif ressort de ce sondage : les jeunes comme leurs parents donnent à l’emploi associatif une valeur forte d’utilité et un rôle affirmé au sein de la société. Les jeunes déclarent ainsi qu’un emploi dans une association permet de se sentir utile au quotidien et fier de son travail. Ils considèrent aussi que les métiers associatifs offrent l’opportunité de s’épanouir et de se réaliser professionnellement, avec un contenu de travail jugé potentiellement plus intéressant.

Cependant, le sondage pointe un certain manque d’appétence des jeunes, et surtout de leurs parents, face à l’emploi associatif. Les personnes interrogées pensent que les associations offrent des emplois précaires ou encore peu formateurs. Jeunes et parents ont aussi une vision très restrictive des métiers associatifs, limitée aux secteurs de l’action humanitaire ou de l’action sociale, et concernant essentiellement des personnes non qualifiées.

Ainsi, le Mouvement Associatif pointe une perception en décalage avec la réalité. Il rappelle que le secteur associatif comprend une large palette de métiers et concerne des secteurs très divers. Par ailleurs, l’emploi associatif se pratique souvent dans de grosses structures et les contrats ne sont pas forcément des contrats précaires. Enfin, le différentiel de salaire comparativement aux autres secteurs dépend beaucoup des types de postes et des métiers : dans la santé et secteur médico-social (soit 55 % des emplois associatifs), le salaire moyen est légèrement plus élevé qu’ailleurs (public et privé confondus), du fait notamment de la présence de conventions collectives protectrices. En revanche, les salaires sont moins élevés chez les cadres et dans les métiers de la culture et du sport.

Dans la même rubrique

28 novembre 2014

Troisième édition du baromètre des relations entre associations et collectivités locales

Les résultats de l’enquête "baromètre 2014 des relations entre associations et collectivités locales" ont été présentés, le mardi 25 novembre 2014 lors du Salon des maires et des collectivités locales, en présence du ministre en charge de la vie (...)
2 octobre 2014

L’INSEE lance la première enquête "Associations"

Le monde associatif est actuellement peu étudié par le système statistique français. Pour remédier à cette méconnaissance, l’INSEE ouvre sa première enquête « Associations ».