L'employeur peut-il exiger un arrêt de travail pour une journée d'absence ?

Oui. Toute absence doit être justifiée, quelles qu'en soient la durée et la raison. Si votre absence n'est pas justifiée, elle peut entraîner une sanction disciplinaire (avertissement, licenciement, etc.).

En cas d'interruption de travail résultant d'une maladie, vous devez adresser un avis d'arrêt de travail à la CPAM et un duplicata de l'avis à votre employeur.

L'envoi de ces documents est obligatoire pour percevoir, si vous y avez droit, les indemnités versées par la CPAM et par votre employeur .

Textes de référence

Mise à jour le F12734

Cette rubrique est réalisée en partenariat avec www.service-public.fr

Dans la même rubrique

27 juillet 2011

Chèques-repas du bénévole

Les chèques-repas du bénévole épargnent aux associations la charge de travail administratif associée au remboursement des frais de restauration de leurs bénévoles.
27 juillet 2011

Chèque emploi-associatif (CEA)

Le chèque emploi associatif (CEA) permet à une association ou à une fondation employeur de s’acquitter, dans un seul acte du paiement, de ses salaires et de l’accomplissement des formalités obligatoires.