Décès d'un demandeur d'emploi : qui peut percevoir l'allocation décès ?

Une allocation décès peut être versée à la personne qui vivait en couple avec le demandeur d'emploi décédé.

Le demandeur d'emploi décédé devait être en cours d'indemnisation ou en période de différé d'indemnisation ou de délai d'attente .

La personne qui vivait en couple avec le demandeur d'emploi décédé doit contacter par courrier l'agence Pôle emploi dont dépendait le demandeur d'emploi.

Le courrier doit comporter les éléments suivants :

  • Numéro de dossier du demandeur d'emploi décédé

  • Copie de l'acte de décès

  • Demande écrite de versement de l'allocation décès

Où s'informer ?

La somme est versée en 1 seule fois.

Elle est égale à 120 fois le montant journalier de l'allocation dont bénéficiait ou aurait bénéficié le défunt (soit environ 4 mois d'allocations chômage).

S'il y a des descendants , il faut ajouter une majoration pour chaque enfant à charge . Cette somme vaut 45 fois le montant quotidien brut (soit environ un mois et demi d'allocations chômage).

Par exemple, un demandeur d'emploi décédé percevait une allocation journalière de 30 € et avait 2 enfants à charge. Le montant versé à la personne avec qui il vivait en couple sera calculé ainsi : 30 x 120 + 30 x (45 x 2) = 6 300 € .

Où s'informer ?

Mise à jour le F15293

Cette rubrique est réalisée en partenariat avec www.service-public.fr

Dans la même rubrique

27 juillet 2011

Chèques-repas du bénévole

Les chèques-repas du bénévole épargnent aux associations la charge de travail administratif associée au remboursement des frais de restauration de leurs bénévoles.
27 juillet 2011

Chèque emploi-associatif (CEA)

Le chèque emploi associatif (CEA) permet à une association ou à une fondation employeur de s’acquitter, dans un seul acte du paiement, de ses salaires et de l’accomplissement des formalités obligatoires.