Que doit faire un étranger en cas de vol de sa carte de séjour ?

Si votre carte de séjour a été volée, les démarches dépendent du lieu du vol (en France ou à l'étranger). Dans tous les cas, vous devez demander un duplicata de votre carte de séjour, dont le coût varie selon le type et la mention.

Déclaration de vol

Vous devez d'abord effectuer une déclaration de vol au commissariat de police où à la gendarmerie. Un récépissé vous sera remis.

Où et comment demander une nouvelle carte ?

Vous devez vous rendre, à la préfecture ou à la sous-préfecture de votre domicile pour demander un duplicata de votre titre de séjour.

Où s'informer ?

Où s'informer ?

Attention

il n'est pas possible d'effectuer les démarches dans certaines sous-préfectures. Renseignez-vous sur le site internet de votre préfecture.

Pièces à fournir

  • Acte de naissance (copie intégrale ou extrait avec filiation)

  • Récépissé de déclaration de vol

  • Passeport en cours de validité

  • Justificatif de domicile datant de moins de 3 mois

  • 3 photos

  • justificatif d'acquittement de la taxe majorée sur le titre de séjour et du droit de timbre (au moment de la remise du titre)

Coût

La délivrance du duplicata est payante (règlement par timbres fiscaux ) :

Vous devez payer :

  • 225 €

  • ou  75 € si vous êtes étudiant(e)

  • ou  75 € si vous avez une carte rente accident du travail ou maladie professionnelle

  • ou  75 € si vous avez une carte stagiaire

  • ou 75 € si vous avez une carte de recherche d'emploi ou création d'entreprise

  • ou 75 € si vous avez une carte jeune au pair

  • ou 75 € si vous avez une carte au titre du regroupement familial

Vous devez payer :

  • 225 €

  • ou  75 € si vous avez une carte pluriannuelle étudiant

  • ou 75 € si vous avez une carte pluriannuelle au titre du regroupement familial

Vous devez payer :

  • 225 €

  • ou  75 € si vous avez une carte rente accident du travail ou maladie professionnelle .

Vous devez payer :

  • 225 €

  • ou  75 € si vous êtes étudiant(e).

Vous devez payer :

25 €

Déclaration de vol

Vous devez déclarer l'infraction :

  • aux autorités de police locales,

  • puis à l'ambassade ou au consulat français dans le pays concerné.

Vous devez demander un visa de retour à l'ambassade ou au consulat français dans le pays où vous êtes, pour pouvoir rentrer en France.

Avant de délivrer ce visa, l'ambassade ou le consulat effectue une enquête, qui peut être longue, auprès de la préfecture de délivrance du titre de séjour.

Où et comment demander une nouvelle carte ?

De retour en France, vous devez vous rendre dans les plus brefs délais à la préfecture ou la sous-préfecture de votre domicile, pour demander un duplicata de votre carte de séjour.

Où s'informer ?

Où s'informer ?

Attention

il n'est pas possible d'effectuer les démarches dans certaines sous-préfectures. Renseignez-vous sur le site internet de votre préfecture.

Pièces à fournir

  • Acte de naissance (copie intégrale ou extrait avec filiation)

  • Documents relatifs à la déclaration de vol à l'étranger

  • Passeport en cours de validité

  • Justificatif de domicile datant de moins de 3 mois

  • 3 photos

  • Justificatif d'acquittement de la taxe majorée sur le titre de séjour et du droit de timbre (au moment de la remise du titre).

Coût

La délivrance du duplicata est payante (règlement par timbres fiscaux ) :

Vous devez payer :

  • 225 €

  • ou  75 € si vous êtes étudiant(e)

  • ou  75 € si vous avez une carte rente accident du travail ou maladie professionnelle

  • ou  75 € si vous avez une carte stagiaire

  • ou 75 € si vous avez une carte de recherche d'emploi ou création d'entreprise

  • ou 75 € si vous avez une carte jeune au pair

  • ou 75 € si vous avez une carte au titre du regroupement familial

Vous devez payer :

  • 225 €

  • ou  75 € si vous avez une carte pluriannuelle étudiant

  • ou 75 € si vous avez une carte pluriannuelle au titre du regroupement familial

Vous devez payer :

  • 225 €

  • ou  75 € si vous avez une carte rente accident du travail ou maladie professionnelle .

Vous devez payer :

  • 225 €

  • ou  75 € si vous êtes étudiant(e).

Vous devez payer :

25 €

Mise à jour le F22312

Cette rubrique est réalisée en partenariat avec www.service-public.fr

Dans la même rubrique

27 juillet 2011

Chèques-repas du bénévole

Les chèques-repas du bénévole épargnent aux associations la charge de travail administratif associée au remboursement des frais de restauration de leurs bénévoles.
27 juillet 2011

Chèque emploi-associatif (CEA)

Le chèque emploi associatif (CEA) permet à une association ou à une fondation employeur de s’acquitter, dans un seul acte du paiement, de ses salaires et de l’accomplissement des formalités obligatoires.