Qu'est-ce qu'un complément d'heures pour le salarié à temps partiel ?

Un complément d'heures est une période d'augmentation temporaire de la durée de travail du salarié à temps partiel. Le complément d'heures ne doit pas être confondu avec une heure complémentaire , qui ne prévoit pas les mêmes avantages.

L'instauration d'un complément d'heures doit être prévue par convention ou accord de branche étendu. Chaque complément d'heures doit faire l'objet d'un avenant au contrat de travail.

L'avenant doit préciser :

  • la durée du travail durant cette période,

  • la durée de validité de chaque complément d'heures (aucun plafond légal n'est imposé).

Plusieurs avenants peuvent être conclus dans l'année. Le nombre de ces avenants est fixé par la convention ou l'accord. Toutefois, ce nombre ne doit pas dépasser 8 par an et par salarié (sauf remplacement d'un salarié absent, nommément désigné).

Les heures effectuées dans le cadre du complément d'heures ne font pas l'objet d'une majoration de salaire (sauf si la convention ou l'accord de prévoit).

Le salarié peut effectuer des heures complémentaires s'il travaille au-delà de la durée prévue dans le cadre du complément d'heures. Dans ce cas, chaque heure complémentaire est majorée d'au moins 25%.

Par exemple, un avenant peut prévoir qu'un salarié travaillant habituellement 24 heures par semaine est amené à travailler 30 heures par semaine pendant 1 mois. Les heures effectuées entre la 25 e et la 30 e heure ne sont pas majorées (sauf dispositions contraires prévues par la convention ou l'accord). Si le salarié effectue 2 heures complémentaires, les 31 e et 32 e heures sont majorées de 25% minimum.

Textes de référence

Mise à jour le F31920

Cette rubrique est réalisée en partenariat avec www.service-public.fr

Dans la même rubrique

27 juillet 2011

Chèques-repas du bénévole

Les chèques-repas du bénévole épargnent aux associations la charge de travail administratif associée au remboursement des frais de restauration de leurs bénévoles.
27 juillet 2011

Chèque emploi-associatif (CEA)

Le chèque emploi associatif (CEA) permet à une association ou à une fondation employeur de s’acquitter, dans un seul acte du paiement, de ses salaires et de l’accomplissement des formalités obligatoires.