Prêt étudiant garanti par l'État

Le prêt étudiant est un prêt créé pour aider les jeunes de moins de 28 ans à financer leurs études. Il est octroyé uniquement par les banques partenaires de l'opération. Le prêt doit être remboursé avec les intérêts, mais le remboursement peut être différé à la fin des études. L’État garantit le prêt, dans la limite d'un budget spécial voté chaque année. Lorsque ce budget est épuisé avant la fin de l'année, les banques partenaires cessent d'octroyer les prêts ou exigent des garanties.

De quoi s'agit-il ?

Le prêt étudiant garanti par l'État vous permet d'emprunter de l'argent pour financer vos études, sans devoir fournir à la banque la caution d'un proche ou une preuve de revenus.

Attention

le nombre de prêts étudiants garantis par l'État accordés par an est limité.

Bénéficiaires

Pour bénéficier d'un prêt étudiant garanti par l'État, vous devez remplir toutes les conditions suivantes :

  • Être inscrit dans un établissement en France pour préparer un diplôme de l'enseignement supérieur français : une université, une école de commerce ou d'ingénieur, dans un lycée pour un BTS...

  • Avoir plus de 18 ans et moins de 28 ans

  • Être français ou citoyen d'un pays de l'Espace économique européen (EEE)

Il n'y a pas de plafond de ressources.

À savoir

si vous êtes mineur et que vous avez plus de 16 ans, vos parents peuvent demander votre émancipation pour que vous puissiez bénéficier du prêt.

Garantie de l'État

Vous n'avez pas besoin d'apporter une caution ou d'avoir un proche comme garant.

C'est l'État qui se portera garant auprès des banques partenaires, par le biais de la Banque publique d'investissement (Bpifrance).

Attention

le nombre de prêts délivrés chaque année est limité.

Demande de prêt

Vous devez faire une demande directement auprès d'une des banques partenaires :

  • Société générale

  • Banques Populaires

  • Crédit Mutuel

  • CIC

  • Caisses d'épargne

Il n'est pas exigé d'être déjà client de l'établissement auprès duquel vous faites la demande, mais certaines banques refusent les dossiers des demandeurs extérieurs.

Par ailleurs, le nombre de prêts octroyés par les banques est lié à l'enveloppe de crédit que l’État leur accorde chaque année. Lorsque ce crédit est épuisé au cours d'une année, les banques cessent d'octroyer les prêts étudiants garantis. Pensez donc à faire votre demande le plus tôt possible.

Attention

la banque peut vous refuser le prêt si elle estime que vous ne pourrez jamais rembourser, même avec la garantie de l'État.

Caractéristiques du crédit

Le prêt étudiant est un crédit à la consommation et doit donc en respecter les procédures, notamment en ce qui concerne l'information préalable de l'emprunteur , la mise en place du contrat et le droit de rétractation .

La banque peut vous proposer une assurance pour son prêt , mais vous pouvez choisir librement l'organisme qui vous assurera.

Montant et taux d'intérêt

Montant du prêt

Le montant du prêt dépend de la banque qui l'accorde et peut atteindre 15 000 € .

Taux d'intérêt

Le taux d'intérêt est fixé librement par la banque partenaire.

Durée du prêt

La durée du prêt est déterminée par la banque qui l'accorde avec un minimum de 2 ans.

À noter

le contrat de prêt doit prévoir la possibilité de rembourser par anticipation et les conditions dans lesquelles ce remboursement peut s'effectuer.

Remboursement

Vous pouvez rembourser la totalité de votre dette après la fin de vos études. Vous pouvez toutefois rembourser durant vos études les seuls intérêts (c'est-à-dire la différence entre la somme empruntée en elle-même et la somme à rembourser).

Pendant vos études, vous devez rembourser les intérêts et les éventuelles primes d'assurance du prêt, selon les échéances prévues dans le contrat signé.

Après les études, vous devez rembourser totalement le crédit, c'est-à dire la somme empruntée et les intérêts qui n'ont pas encore été payés.

Pour en savoir plus

Mise à jour le F986

Cette rubrique est réalisée en partenariat avec www.service-public.fr

Dans la même rubrique

27 juillet 2011

Chèques-repas du bénévole

Les chèques-repas du bénévole épargnent aux associations la charge de travail administratif associée au remboursement des frais de restauration de leurs bénévoles.
27 juillet 2011

Chèque emploi-associatif (CEA)

Le chèque emploi associatif (CEA) permet à une association ou à une fondation employeur de s’acquitter, dans un seul acte du paiement, de ses salaires et de l’accomplissement des formalités obligatoires.