Covid-19 : quels impacts sur votre association ?

Publié le : lundi 23 mars 2020 - Modifié le : vendredi 3 avril 2020

De quels soutiens et accompagnements avez-vous besoin pour faire face à la crise ? Retrouvez l’enquête flash du Mouvement Associatif après des responsables d’associations, membres du bureau ou du conseil d’administration, ou encore salariés et les résultats.

La crise sanitaire actuelle et le confinement qu’elle impose, impactent grandement l’activité des associations. Mais à quel point ?

Pour mieux appréhender ces impacts et permettre au Mouvement associatif d’avoir des données précises à faire remonter lors de ses échanges avec les pouvoirs publics, le Mouvement associatif en lien avec le Réseau National des Maisons des Associations et avec l’appui de Recherches & Solidarités, a lancé une enquête flash de 20 questions s’adressant prioritairement aux responsables associatifs bénévoles ou salariés.

Ces quelques questions visent à :

- analyser les impacts humains et économiques des circonstances actuelles, sur la situation des associations ;

- préciser les moyens qui leur permettraient, à court et moyen terme, de les limiter.

Partagez votre témoignage en répondant à l’enquête : Lien

Plus vous serez nombreux à répondre, plus l’état des lieux réalisé sera précis et exhaustif.

Début avril, vous êtes déjà plus de 14 000 répondants.

Retrouvez les premiers résultats en date du 2 avril 2020 :

PDF - 606.5 ko

Dans la même rubrique

6 mars 2020

Antropia ESSEC lance son nouveau programme Scale Up Association

Vous avez besoin de dégager du temps pour aborder sereinement la prochaine étape de l’évolution de votre association ? Vous avez envie d’échanger sur vos problématiques avec d’autres associations ? Antropia ESSEC lance son appel à candidatures ouvert à (...)
17 février 2020

Programme PANA

Si la fracture numérique est une réalité pour une grande partie de la population, une autre composante de la société a également besoin d’être accompagnée sur le numérique : les associations. En effet, la rareté des aides qui leurs sont dédiées pour les (...)