Chômage : compte personnel de formation (CPF) d'un demandeur d'emploi

À votre initiative, et que vous soyez inscrit ou non à Pôle emploi, vous avez le droit d'ouvrir un CPF. Vous n'obtiendrez pas de droits à formation sur le CPF pendant votre période de chômage. Pour connaître vos droits acquis, connectez-vous directement à votre CPF. Seules certaines formations sont admissibles au CPF.

Qui est concerné ?

Si vous avez déjà travaillé, vous avez un CPF mais il ne sera pas alimenté pendant la période de chômage.

En revanche, vous pouvez utiliser les droits acquis lorsque vous étiez salarié.

Si vous n'avez jamais travaillé, vous n'avez pas de CPF.

À savoir

si vous cumulez votre indemnisation chômage avec des revenus d'une activité réduite, vous pouvez acquérir des droits sur votre CPF proportionnellement à votre temps de travail sur l'année.

Utilisation du compte

Information sur les droits acquis

Pour connaître les droits acquis sur votre CPF, connectez-vous à Mon compte formation , personnel et sécurisé. Si votre compte n'a pas encore été activé, munissez-vous de votre numéro de sécurité sociale.

Votre compte vous donne des informations personnalisées notamment sur :

  • les droits acquis et ceux utilisés

  • et les formations, ainsi que leur mode de financement, dont vous pouvez bénéficier.

Services en ligne et formulaires

Utilisation des droits acquis

Si vous bénéficiez de droits suffisants sur votre CPF pour effectuer la formation envisagée, votre projet est considéré comme étant validé dans le cadre du projet personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE) . Il n'a pas besoin de l'autorisation de Pôle emploi.

En revanche, si les droits sont insuffisants, Pôle emploi doit valider le projet de formation pour mettre en place le financement (Opacif, État, région, etc.).

Dans tous les cas, vous devez informer votre conseiller Pôle emploi de votre démarche lors de vos entretiens.

Où s'informer ?

À noter

vous pouvez vous appuyer sur le conseil en évolution professionnelle pour préparer votre projet de formation professionnelle.

Quelles formations peut-on suivre ?

Les formations admises au CPF permettent :

  • d'effectuer une formation sanctionnée par les certifications professionnelles enregistrées au répertoire national ,

  • d'être accompagné pour la validation des acquis de l'expérience (VAE) ,

  • d'acquérir les connaissances de base (socle de connaissances et de compétences) ,

  • d'effectuer un bilan de compétence en mobilisant les heures inscrites sur le CPF acquises en poste. Pour rappel, le bilan de compétence peut être effectué notamment dans le cadre du conseil en évolution professionnelle ,

  • de préparer l'épreuve théorique du code de la route et l'épreuve pratique du permis de conduire des véhicules du groupe léger et du groupe lourd ,

  • de suivre une formation dispensée aux créateurs ou repreneurs d'entreprises.

Attention

les actions d'accompagnement et de conseil dispensées aux créateurs ou repreneurs d'entreprises ne sont pas admises au CPF lorsqu'elles sont entièrement réalisées ou financées notamment par Pôle emploi et l' Apec .

Vous pouvez suivre également une formation dans un pays membre de l'Union européenne si vous n'êtes pas inscrit auprès de Pôle emploi et qu'il existe une convention entre Pôle emploi et l'organisme public du pays concerné.

Pour rechercher une formation admissible, rendez-vous directement sur le site du compte formation (avec votre numéro de sécurité sociale) ou connectez-vous à Mon compte formation .

Services en ligne et formulaires

Prise en charge des frais de formation

Les frais pédagogiques et les frais de mobilités (frais de transport, repas, hébergement) peuvent être pris en charge par Pôle Emploi sous réserve que la formation soit financée ou cofinancée par Pôle emploi sous certaines conditions .

Vous pouvez vous charger vous-même du dossier de prise en charge ou le faire compléter par votre conseiller Pôle emploi.

Où s'informer ?

Services en ligne et formulaires

Pour en savoir plus

Comment faire si...

Mise à jour le F12382

Cette rubrique est réalisée en partenariat avec www.service-public.fr

Dans la même rubrique

27 juillet 2011

Chèques-repas du bénévole

Les chèques-repas du bénévole épargnent aux associations la charge de travail administratif associée au remboursement des frais de restauration de leurs bénévoles.
27 juillet 2011

Chèque emploi-associatif (CEA)

Le chèque emploi associatif (CEA) permet à une association ou à une fondation employeur de s’acquitter, dans un seul acte du paiement, de ses salaires et de l’accomplissement des formalités obligatoires.