Intérêt général, dès aujourd’hui l’affaire de tous !

Publié le : mardi 23 février 2021 - Modifié le : lundi 8 mars 2021

Tel est le nom du colloque qui s’est tenu le 12 janvier 2021, 3 ans exactement, après le colloque « Intérêt général, dès aujourd’hui, l’affaire de tous ? » de 2018, organisé par un Collectif de 23 structures issues d’univers différents. En 2018, les trois leviers d’activation de l’intérêt général – la Vision, la Gestion et l’Action – avaient été mis en débat auprès de 300 décideurs et donné lieu à 1 000 propositions.

En ce début d’année, ce second colloque a partagé des avancées indéniables, porteuses d’espérance pour accélérer la sortie de crise et contribuer à atteindre l’Agenda 2030 des Objectifs du Développement Durable. 7 grands témoins ont illustré la manière dont les associations, les entreprises, les « catalyseurs territoriaux », les collectivités territoriales et les institutions sont à la manœuvre pour « agir ensemble » au service de l’intérêt général (synthèse à consulter ici).

PNG - 58 ko

Les représentants de l’Assemblée Nationale, du Conseil Economique, Social et Environnemental ainsi que du Haut-Commissariat au Plan étaient à l’écoute pour se nourrir de ces travaux collectifs, issus de la société civile, sur les mutations de l’intérêt général.

A l’issue du colloque, les représentants de ces institutions ont reçu le « carnet de voyage à la (re)découverte de l’intérêt général », le fruit d’un cheminement collectif de 7 ans.

Pour en savoir plus (programme et colloque en replay) : https://co-construisonsdemain.org/

recommander

Dans la même rubrique

25 novembre 2021

Lancement de la campagne sur l’engagement des TPE-PME sur CCI News

Quel est l’engagement territorial des entreprises ? Quels sont leurs besoins et enjeux ? Comment valoriser et accompagner leurs dynamiques d’engagement ?...
5 novembre 2021

Bilan de 2 ans de cheminement collectif

A l’occasion du Forum National des Associations et des Fondations (FNAF), Le RAMEAU a remis le bilan de deux ans de mission ministérielle à la Secrétaire d’Etat Sarah EL HAIRY.