Le bénévolat des étudiants

La loi Egalité & Citoyenneté marque un tournant dans la manière, d’une part, dont est abordée l’acquisition de compétences des étudiants par ailleurs bénévoles associatifs et, d’autre part, dont sont conciliés parcours académiques et parcours d’engagement. Avant elle, la circulaire du 23 juillet 2015 a institué une période de césure dans les études ouverte aux étudiants bénévoles et volontaires.

PNG - 421 ko

14 février 2019

Des mesures concrètes permettant aux étudiant·e·s de mieux concilier parcours académiques et parcours d’engagement.

Les avancées portées par la loi s’articulent selon deux principes fondamentaux : la validation des compétences, connaissances et aptitudes acquises lors d’une expérience d’engagement, et l’aménagement de scolarité pour les responsables associatif·ve·s étudiant·e·s.

12 février 2019

Les mesures afin de favoriser une pleine reconnaissance de l’engagement étudiant.

Les avancées portées par la loi s’articulent selon deux principes fondamentaux : la validation des compétences, connaissances et aptitudes acquises lors d’une expérience d’engagement, et l’aménagement de scolarité pour les responsables associatif·ve·s étudiant.e.s.

24 juillet 2015

L’année de césure reconnait le droit à l’engagement pendant les études

La circulaire du 23 juillet 2015 relative à la mise en œuvre d’une période de césure offre aux étudiant·e·s qui le souhaitent la possibilité de réaliser une période de césure considérée comme une suspension du parcours universitaire, d’une durée comprise entre 6 mois et un an.

A télécharger

Les guides pratiques

Vos démarches