Quels documents faut-il pour circuler en scooter de moins de 50cm3 ?

Pour circuler avec un 2 roues de moins de 50 cm3 (scooter, cyclomoteur...), il vous faut un document qui indique votre âge, et un justificatif d'immatriculation et d'assurance de l'engin. Si vous êtes né après 1987, vous devez disposer de documents supplémentaires.

Pour circuler avec un 2 roues de moins de 50 cm 3 (scooter, cyclomoteur...), vous devez avoir les 3 documents suivants :

  • Document qui atteste que vous êtes né avant 1988

  • Certificat d'assurance du cyclomoteur, apposé sur sa surface

  • Carte grise (désormais appelée certificat d'immatriculation ) du 2 roues

À noter

circuler avec un 2 roues motorisé non immatriculé sur la voie publique vous expose à une amende pouvant aller jusqu'à 750 € . En général, il s'agit d'une amende forfaitaire de 135 € .

Pour circuler avec un 2 roues de moins de 50 cm 3 (scooter, cyclomoteur...), vous devez avoir les 4 documents suivants :

  • Document qui atteste que vous avez plus de 14 ans

  • Certificat d'assurance du cyclomoteur, apposé sur sa surface

  • Carte grise (désormais appelée certificat d'immatriculation ) du 2 roues

  • le BSR ou un permis de conduire d'une autre catégorie.

En cas de non-présentation, vous risquez une amende pouvant aller jusqu'à 150 € . En général, il s'agit d'une amende forfaitaire de 35 € .

À noter

circuler avec un 2 roues motorisé non immatriculé sur la voie publique vous expose à une amende pouvant aller jusqu'à 750 € . En général, il s'agit d'une amende forfaitaire de 135 € .

Où s'informer ?

Textes de référence

Mise à jour le F1113

Cette rubrique est réalisée en partenariat avec www.service-public.fr

Dans la même rubrique

27 juillet 2011

Chèques-repas du bénévole

Les chèques-repas du bénévole épargnent aux associations la charge de travail administratif associée au remboursement des frais de restauration de leurs bénévoles.
27 juillet 2011

Chèque emploi-associatif (CEA)

Le chèque emploi associatif (CEA) permet à une association ou à une fondation employeur de s’acquitter, dans un seul acte du paiement, de ses salaires et de l’accomplissement des formalités obligatoires.