Engagement des actifs : le rapport et les propositions

Le rapport et les préconisations pour encourager le bénévolat associatif des actifs remis au ministre

Publié le : jeudi 6 novembre 2014 - Modifié le : mardi 2 mai 2017

Le ministre chargé de la vie associative a reçu ce 6 novembre 2014 le rapport présentant 15 préconisations pour encourager le bénévolat associatif des actifs. Ce rapport est le produit du groupe de travail copiloté par le ministère.

Le ministre chargé de la Vie associative a reçu ce 6 novembre 2014, le rapport présentant 15 préconisations pour encourager le bénévolat associatif des actifs.

Ce rapport est le produit du groupe de travail copiloté par le ministère et « Le Rameau », groupe composé de représentants du Mouvement associatif, du Haut conseil à la vie associative, de la direction générale du travail et d’experts du bénévolat associatif des actifs et de la responsabilité sociétale d’entreprise. Ainsi, l’association Passerelles et Compétences, l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (ORSE) et la direction de la responsabilité sociale d’entreprise d’AG2R La Mondiale y ont activement participé.

Pendant 9 mois, ce groupe a entendu un panel d’acteurs associatifs, d’entreprises, de collectivités territoriales et d’autres experts. Il s’est également appuyé sur :
-  l’avis rendu par le Haut conseil à la vie associative en novembre 2012,
-  l’enquête auprès des actifs, commandée par le ministère
-  les auditions des partenaires sociaux réalisées par le ministère et l’association Le Rameau.

Au cœur de ce rapport, les réponses aux questions d’enjeux : Comment concilier engagement associatif et activité professionnelle ? Comment peuvent s’articuler les temps sociaux ? A quelles conditions peut se développer l’engagement des actifs ? Quelles sont les pratiques au sein des entreprises dans ce domaine peu exploré ? Quels sont les besoins des associations ? Quel est le point de vue des partenaires sociaux ?

15 propositions relevant de trois thématiques y sont présentées, touchant à :
- l’information des acteurs,
- l’encouragement de leviers réglementaires et conventionnels pour faciliter l’aménagement des temps pour une activité bénévole,
- l’accompagnement des associations et des bénévoles.

Les préconisations du groupe d’experts pour faciliter l’engagement des actifs dans les associations vont être analysées par les services du ministère pour déterminer les suites à donner et leur condition de mise en œuvre.

Certaines pourraient être mises en œuvre dans les mois à venir, telles que la rédaction du guide pratique recensant l’éventail des dispositifs réglementaires et conventionnels existants et susceptibles d’être repris par des employeurs pour faciliter l’engagement de leurs collaborateurs.

L’idée d’un congé d’engagement doit encore être abordée dans le cadre d’une concertation des partenaires sociaux conformément aux axes arrêtés par la feuille de route de la grande conférence sociale des 7 et 8 juillet derniers.

Pour aller plus loin :
-  le rapport sur l’engagement des actifs.
-  le séminaire organisé le 31 janvier 2014 sur les actifs et l’engagement bénévole associatif et les différents documents utilisés lors de cette journée

Dans la même rubrique

26 décembre 2013

Une nouvelle étape est franchie pour une meilleure reconnaissance du bénévolat en France

Signe de reconnaissance de l’ensemble de l’activité bénévole en France, le champ de la médaille de la Jeunesse et des Sports est désormais étendu, pour la première fois à tous les acteurs de la vie associative, en vertu d’un décret publié ce matin au (...)
2 janvier 2017

Associations agréées Jeunesse et Education populaire : lettre de cadrage 2017

Pour l’année 2017, les associations nationales agréées Jeunesse et Education Populaire ne bénéficiant pas d’une convention pluriannuelle d’objectifs ont été destinataires d’une lettre de cadrage en date du 29 décembre (...)