Attentats : comment en parler aux enfants

Publié le : mardi 19 juillet 2016 - Modifié le : lundi 15 mai 2017

L’attentat perpétré à Nice ce 14 juillet a été d’une violence inouïe.
Comment en parler aux enfants ?

Après les attentats de 2015, il peut constituer un nouveau choc pour les enfants et les adolescents. Le mode opératoire est très impressionnant et cette fois-ci des enfants ont été victimes ce qui peut entraîner des processus d’identification.

En cette période estivale, plusieurs millions d’enfants sont accueillis dans les structures de vacances. Il est important de ne pas les laisser désemparés, il convient de leur parler et plus encore de les faire parler. Si durant ce long week-end, les parents auront sans doute évoqué « la tuerie de l’homme au camion » avec leurs enfants, les temps d’accueil collectif sont aussi propices à des moments d’échanges avec les animateurs. Voici quelques éléments à diffuser aux directeurs d’accueil de centres et aux animateurs afin de les aider dans cette mission complexe.

Téléchargez le document

Dans la même rubrique

27 janvier 2017

Vigilance attentats : les bons réflexes

Guide à destination des organisateurs, des directeurs et des animateurs en charge d’accueils collectifs de mineurs à caractères éducatifs.
20 janvier 2017

Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme 2017

Du 18 au 26 mars prochain les établissements scolaires, universitaires, clubs sportifs, et établissements culturels peuvent s’associer à la mobilisation contre le racisme et l’antisémitisme.