Je veux m’engager et
Je veux m’engager
pendant des congés

Pendant des congés

En quelques mots

Vous avez une activité professionnelle mais vous avez envie de connaître une expérience de quelques mois dans une association à l’étranger pour y conduire une activité d’utilité sociale où vous mobiliserez vos compétences ou d’autres dans un contexte, notamment culturel, différent et avec d’autres interlocuteurs ?

Il existe des dispositifs qui vous le permettent tout en vous apportant l’appui d’un cadre et d’une structure qui vous accompagne :
-  Le congé de solidarité internationale
-  Le congé solidaire
-  Le volontariat des Nations Unies qui propose des missions de moins de trois mois.

Ils en parlent

Un témoignage sur le congé solidaire. Une vidéo de France Volontaires Bénin


Rencontre avec Frédéric Llorca, volontaire en... par espace-volontariats-benin

Conseil de professionnels

Le congé de solidarité : Pour qui ? Quelles sont les modalités ?

Le congé de solidarité donne la possibilité à un salarié qui justifie d’une ancienneté d’au moins 12 mois (consécutifs ou non) dans une entreprise de solliciter un congé de solidarité internationale pour participer à une mission d’au maximum six mois, hors de France, pour le compte d’une association à objet humanitaire déclarée ou d’une organisation internationale dont la France est membre.

Pendant la durée du congé de solidarité, le contrat de travail est suspendu. Néanmoins, cette période est assimilée à une période de travail effectif pour la détermination des avantages légaux et conventionnels liés à l’ancienneté. Le cadre légal du congé solidaire assure également au salarié de retrouver à son retour de mission, après la suspension de son contrat, son précédent emploi ou un emploi similaire assorti d’une rémunération au moins équivalente.

Si le congé est pris sur du temps personnel, vous pouvez en revanche solliciter votre employeur pour les coûts liés à la mission. Certaines entreprises, notamment dans le cadre d’une politique de mécénat, acceptent parfois de participer aux frais de voyage et de mission sur place.

Le congé solidaire : Pour qui ? Quelles sont les modalités ?

Le congé solidaire a été créé par l’association Planètes Urgence avec le soutien du ministère des Affaires étrangères. Il est aujourd’hui également développé par d’autres organisations.

A la différence du congé de solidarité, il ne s’agit pas d’un dispositif posé par la loi.

Il permet à un salarié ou un agent d’une collectivité de partir en mission dans une association à l’étranger pendant ses congés personnels, deux à trois semaines, avec le soutien de son entreprise pour la prise en charge totale ou partielle des frais de la mission sur place.
La mission est encadrée par une organisation, Planète Urgence ou une autre, qui assure votre accompagnement en amont, pendant et après la mission.

Le volontariat des Nations Unies (VNU) : pour qui ? Quels sont vos droits ?

Le VNU est ouvert à tout individu âgé d’au moins 25 ans, titulaire d’un diplôme universitaire ou technique supérieur, d’une expérience professionnelle appropriée de plusieurs années et maîtriser l’anglais, le français ou l’espagnol. Est également appréciée une expérience préalable de volontariat ou d’emploi dans un pays en développement. Le volontaire doit disposer d’aptitudes à travailler dans un environnement multiculturel et à vivre dans des conditions de vie difficiles.

La mission, habituellement entre 6 et 12 mois, peut durer 3 mois ou moins. Elle peut se faire dans votre pays ou à l’étranger. Inscrite dans un projet d’aide au développement ou dans une opération humanitaire et de maintien de la paix, la mission peut porter sur des champs aussi divers que : fonctions d’administration, agriculture, communication, éducation, ingénierie, environnement, santé, technologies de l’information et de la communication, logistique.

Le volontaire perçoit une allocation pour s’installer, variable selon la durée de la mission, une allocation mensuelle pour couvrir les dépenses de vie sur place, une prise en charge des frais de voyage, une assurance vie, santé et invalidité permanente.

Pour aller plus loin

Pour des informations complémentaires sur :
-  Le dispositif légal du congé de solidarité
-  Le congé solidaire
-  Le VNU de moins de trois mois

Pour trouver une mission :
-  De congé de solidarité : il convient de vous renseigner auprès des associations éligibles
-  De congé solidaire : vous pouvez par exemple consulter la liste de missions proposées par Planète Urgence
-  De VNU de moins de trois mois

Pour avoir un aperçu de l’ensemble des congés existants pour se former, représenter son association, vivre une expérience ponctuelle de bénévolat.