L’économie sociale et solidaire dans l’enseignement supérieur

Le CNCRES publie une étude sur les « Formations transversales en économie sociale et solidaire et insertion professionnelle »

Publié le : vendredi 27 juillet 2012

L’Observatoire national de l’économie sociale et solidaire (ESS) du Conseil national des Chambres régionales de l’économie sociale et solidaire (CNCRES) a publié une étude sur les « Formations transversales en économie sociale et solidaire et insertion professionnelle ».

L’Observatoire national de l’économie sociale et solidaire (ESS) du Conseil national des Chambres régionales de l’économie sociale et solidaire (CNCRES) a publié une étude sur les « Formations transversales en économie sociale et solidaire et insertion professionnelle ».

• L’étude dénombre
-  72 formations diplômantes abordant l’ESS dans sa transversalité, soit une multiplication par quatre en 20 ans, indépendamment de la multiplication de simples modules ESS dans des cursus d’autres disciplines.
-  Ces formations sont plutôt bien réparties sur le territoire.
-  Pour les deux tiers, elles sont de niveau Bac +5.
-  Pour les 4/5, elles sont proposées par des universités.
-  Près de la moitié des interrogés ayant suivi une de ces formations en ESS l’ont suivie en formation continue et non en formation initiale. Vu le public intéressé d’actifs, la formation en continue à l’ESS est donc un enjeu important.
-  Plus des deux tiers des répondants sortants de formations en ESS ont trouvé un poste, et pour la moitié d’entre eux, dans les six mois qui ont suivi. La satisfaction de ces embauchés augmente avec le temps.
-  Leur satisfaction est également liée à la polyvalence de leur poste.
-  Le degré de reconnaissance par les professionnels du secteur en général et par l’employeur des diplômés interrogés semble pouvoir être amélioré par un recentrage des formations sur les métiers de l’ESS et non pas seulement sur l’ESS proprement dite. Ainsi, la création d’un référentiel des métiers dans l’ESS est envisagée.
-  L’étude préconise également la mise en place de lieux nationaux et régionaux de coordination et de structuration de l’offre de formation en ESS, pour favoriser la convergence des démarches et une bonne adéquation entre l’offre et la demande.

Consulter :

Dans la même rubrique

16 avril 2012

Les jeunes et l’économie sociale et solidaire.

La notoriété du secteur de l’économie sociale et solidaire auprès des jeunes a fait l’objet d’un sondage conduit en juin 2011 auprès de plus de 500 jeunes entre 16 et 30 ans. Les résultats viennent d’être (...)
9 juillet 2012

Un livre blanc parlementaire vient de paraitre : "Libérer les générosités associatives"

Muriel Marland-Militello, ex Présidente du Groupe d’études parlementaire sur la vie associative et le bénévolat publie un livre blanc.