Le service civique est valorisé dans les formations post-baccalauréat

Publié le : lundi 29 août 2011 - Modifié le : mardi 27 septembre 2016

L’expérience développée dans le cadre du service civique est reconnue dans le parcours des personnes volontaires. Le décret n° 2011-1009 du 24 août 2011 a précisé les modalités de valorisation et de validation des compétences mise en œuvre dans l’exercice du service civique. Ce décrêt a été intégré au code de l’éducation, aux articles D 6117 à D 611-9.

L’expérience développée dans le cadre de l’exercice des missions de service civique est reconnue dans le parcours des personnes volontaires.

Le code de l’éducation précise les modalités de valorisation et de validation des compétences mise en œuvre dans l’exercice du service civique.

La valorisation peut prendre la forme d’une validation des connaissances, aptitudes et compétences.

Il est prévu que le service civique soit valorisé dans les établissements dispensant un enseignement après les études secondaires et dans les établissements d’enseignement supérieur dispensant des formations sanctionnées par un diplôme d’enseignement supérieur notamment par une inscription dans l’annexe au diplôme ou dans un portefeuille de compétences ou par tout autre modalité définie par le Conseil d’administration de l’établissement.

Un étudiant ayant effectué une mission de Service Civique peut ainsi se voir dispenser de certains enseignements ou stages relevant de son cursus ou bénéficier d’unités d’enseignement grâce aux connaissances, aptitudes et compétences acquises lors de sa mission.

Ce texte précise, par ailleurs, les éléments qui doivent être fournis par l’étudiant volontaire afin de restituer les missions relevant de son engagement de service civique et l’évaluation des compétences acquises.

Consultez le code de l’éducation, articles D 611-7 à 611-9

Dans la même rubrique

13 décembre 2010

Les différentes formes de volontariat

Différentes modalités et formes de volontariat existent, permettant aux jeunes de s’engager dans des projets, en France ou à l’international, en faveur de l’intérêt général.
7 novembre 2008

Volontariat de service civique

Le service civique est un engagement volontaire d’une durée continue de 6 à 12 mois donnant lieu à une indemnisation prise en charge par l’Etat, ouvert aux personnes âgées de 16 à 25 ans, en faveur de missions d’intérêt général reconnues prioritaires (...)

A télécharger

Les guides pratiques

Vos démarches