Validation des acquis de l’expérience bénévole (VAEB)

Publié le : mardi 10 janvier 2023 - Modifié le : mardi 5 décembre 2023

L’expérience acquise au titre des activités bénévoles peut être retenue pour obtenir un diplôme, un titre ou certificat de qualification, ou même simplement un bloc de compétences d’une certification (VAE partielle).

Qui peut réaliser une VAE ?

La VAE permet d’acquérir une certification professionnelle (diplôme, un titre ou certificat) ou un bloc de compétences d’une certification. Un candidat peut déposer qu’un seul dossier de recevabilité pour une certification donnée par année civile, et trois dossiers pour des certifications professionnelles différentes.

Depuis la Loi n° 2022-1598 du 21 décembre 2022, la VAE est accessible par tout le monde, et non plus seulement les personnes actives.

Cette même loi supprime la liste des types d’activité (activité professionnelle salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat) et des catégories de personnes (sportifs de haut niveau, élu local, personnes exerçant des responsabilités syndicales) éligibles à la VAE : toutes les expériences qui permettent l’acquisition de compétences directement liées à la certification visée sont mobilisables.

Enfin, il n’y a plus de minimum de durée d’expérience dans le milieu professionnel ou associatif : il faut simplement que le candidat puisse justifier d’une expérience suffisante lui ayant permis d’acquérir les compétences nécessaires pour l’obtention de la certification.

Comment obtenir une VAE ?

Il y a trois étapes :

  1. Constituer un dossier de recevabilité auprès d’un organisme certificateur présentant l’expérience et la certification visée qui doit être inscrite au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Cet organisme certificateur vous permet, s’il valide votre demande, de continuer votre démarche.
  2. Constituer un dossier de validation plus détaillé, éventuellement accompagné par un organisme indépendant et qui doit être envoyé à l’organisme certificateur
  3. Une épreuve de validation devant un jury, organisée par l’organisme certificateur.

France VAE permet d’obtenir des renseignements, un accompagnement ou effectuer ses démarches pour de nombreuses certifications.

Les associations Transitions pro peuvent prendre en charge financièrement l’accompagnement par un organisme certificateur VAE, sur la base d’un montant forfaitaire de 2 000 € maximum. Dans certains cas, le financement des frais afférents à la VAE peut aussi se faire en mobilisant son compte personnel de formation.

Afin de préparer l’épreuve de validation, le candidat salarié peut prendre un congé de 48 heures consécutives ou non. Ce congé peut même être plus long selon la convention ou l’accord collectif, ou pour les candidats qui n’ont pas le niveau du baccalauréat ou dont l’emploi est menacé par les évolutions économiques ou technologiques.

En savoir plus

  • Le site d’information sur la Validation des Acquis de l’Expérience Bénévole : VAEBénévole
  • Le portail officiel du service public de la Validation des Acquis de l’Expérience : France VAE
  • Code du travail : Articles L6411-1 à L6423-3
  • Fonction publique : Décret n° 2007-1942 relatif à la formation professionnelle des agents non titulaires de l’Etat et Décret n°2007-1470 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie des fonctionnaires de l’Etat

recommander

Dans la même rubrique

2 avril 2024

Enquête sur le CFGA

Retrouvez les résultats de l’enquête réalisée en janvier 2024 sur le Certificat de formation à la gestion associative (CFGA).
26 décembre 2008

Certificat de formation à la gestion associative (CFGA)

En 2005, le Conseil National de la Jeunesse (aujourd’hui Conseil d’orientation des politiques de jeunesse - COJ) a formulé le vœu de créer une formation susceptible de soutenir notamment les jeunes dans leur désir d’engagement et de prise de (…)