Une association est-elle soumise à la taxe d'habitation ?

Oui, une association est redevable de la taxe d'habitation sur ses locaux meublés :

  • à usage d'habitation,

  • ou servant à l'administration générale (y compris ceux mis à disposition gratuitement), qu'elle occupe à titre privatif et qui ne sont pas retenus pour l'établissement de la cotisation foncière des entreprises (CFE).

Les locaux ou logements que l'association loue pour héberger, à titre temporaire, des personnes qu'elle prend en charge sont notamment imposables à son nom.

En revanche, les locaux auxquels le public a accès et dans lesquels il peut circuler librement ne sont pas imposables à la taxe d'habitation. Par exemple :

  • un édifice public du culte et ses dépendances, telle qu'une salle, ouverte au public, servant exclusivement aux offices religieux,

  • la salle d'exposition d'une association,

  • les salles de compétition, les vestiaires et les locaux d'hygiène des groupements sportifs.

Mise à jour le F34106

Cette rubrique est réalisée en partenariat avec www.service-public.fr

Dans la même rubrique

27 juillet 2011

Déclaration initiale

Une association peut exister sans être déclarée. Mais elle doit l’être pour avoir la personnalité morale et la capacité juridique (par exemple, pour ouvrir un compte bancaire, demander des subventions, (...)
27 juillet 2011

Immatriculation

Pour être identifiée par les acteurs institutionnels ou privés, l’association doit s’enregistrer auprès de différents organismes et posséder un certain nombre de numéros d’immatriculation.