Peut-on contester un licenciement économique après avoir accepté un CSP ?

Oui, si vous avez accepté un contrat de sécurisation professionnelle (CSP) , vous pouvez contester tout élément portant sur la rupture de votre contrat de travail :

  • Vous pouvez contester le motif économique à l'origine de la proposition du CSP.

  • Vous pouvez également contester l'ordre des licenciements ou réclamer des dommages et intérêts en cas de non respect d'une étape de la procédure de licenciement économique .

Vous devez contestez le CSP dans les 12 mois à compter de votre adhésion.

Vous devez adresser au conseil de prud'hommes (CPH)  :

  • Soit du lieu où est situé l'établissement dans lequel vous effectuez son travail, du lieu où le contrat de travail a été conclu ou du siège social de l'entreprise qui vous emploie

  • Soit du lieu de votre domicile, si vous travaillez à domicile

Dépôt de la demande

La demande est adressée au greffe du conseil de prud'hommes par courrier (recommandé ou non).

Elle est adressée uniquement par voie de requête , c'est-à-dire une réclamation formulée auprès du juge dans le but de régler un différend avec l'employeur.

Où s'informer ?

La demande doit comporter les éléments suivants :

  • Coordonnées du demandeur (nom, prénom, adresse...)

  • Coordonnées du défendeur (contre qui la demande est réalisée)

  • Objet de la demande

  • Exposé sommaire des motifs de la demande, qui mentionne l'ensemble des prétentions (sommes réclamées) du demandeur

Pour effectuer sa demande, le salarié doit remplir le formulaire de requête aux fins de saisine du conseil de prud'hommes.

Services en ligne et formulaires

Coût

La saisine du conseil de prud'hommes est gratuite.

Textes de référence

Mise à jour le F15800

Cette rubrique est réalisée en partenariat avec www.service-public.fr

recommander

Dans la même rubrique

27 juillet 2011

Chèques-repas du bénévole

Les chèques-repas du bénévole épargnent aux associations la charge de travail administratif associée au remboursement des frais de restauration de leurs bénévoles.
27 juillet 2011

Chèque emploi-associatif (CEA)

Le chèque emploi associatif (CEA) permet à une association ou à une fondation employeur de s’acquitter, dans un seul acte du paiement, de ses salaires et de l’accomplissement des formalités obligatoires.