Peut-on être expulsé de son logement pendant une procédure de surendettement ?

Si l'expulsion a été ordonnée, la commission de surendettement peut, dès que le dossier de surendettement est déclaré , saisir le tribunal judiciaire pour que le juge suspende provisoirement les mesures d'expulsion.

Toutefois, en cas d'urgence et après la décision de recevabilité , le juge peut être saisi par l'une des personnes suivantes :

  • Président de la commission ou son délégué

  • Représentant local de la Banque de France

  • Locataire (par déclaration remise ou adressée au greffe du tribunal) à l'aide du formulaire cerfa n°15930 :

La suspension des mesures d'expulsion n'est autorisée par le juge que si la situation du locataire l'exige.

Il est possible de faire appel du jugement.

La suspension des mesures d'expulsion est accordée pour un délai maximum de 2 ans et jusqu'à l'un des événements suivants :

  • Adoption d'un plan conventionnel de redressement

  • Décision de mesures imposées

  • Jugement prononçant un rétablissement personnel sans liquidation judiciaire

  • Jugement d'ouverture d'une procédure de rétablissement personnel avec liquidation judiciaire

Si la vente forcée (vente aux enchères) a été ordonnée, le surendetté peut, dès le dépôt de son dossier de surendettement , demander à la commission de surendettement d'intervenir. Il doit expliquer la raison pour laquelle il fait cette demande (causes graves) et en donner la preuve.

La commission saisit alors le juge chargé de la saisie immobilière pour obtenir le report de la date d'adjudication et par conséquent le report de l'expulsion du propriétaire.

La décision du juge est notifiée par lettre recommandée avec demande d'avis de réception au surendetté et aux créanciers .

La commission en est avertie par lettre simple.

Il n'est pas possible de faire appel du jugement rendu.

Où s'informer ?

Textes de référence

Pour en savoir plus

Mise à jour le F31604

Cette rubrique est réalisée en partenariat avec www.service-public.fr

recommander

Dans la même rubrique

27 juillet 2011

Chèques-repas du bénévole

Les chèques-repas du bénévole épargnent aux associations la charge de travail administratif associée au remboursement des frais de restauration de leurs bénévoles.
27 juillet 2011

Chèque emploi-associatif (CEA)

Le chèque emploi associatif (CEA) permet à une association ou à une fondation employeur de s’acquitter, dans un seul acte du paiement, de ses salaires et de l’accomplissement des formalités obligatoires.