Comment obtenir une attestation de droits (attestation Vitale) ?

Vous avez plusieurs moyens de vous procurer une attestation de droits :

Vous pouvez télécharger l'attestation à partir de votre compte Ameli :

Services en ligne et formulaires

Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez le créer en ligne ou demander un code en appelant au 36 46. Le code vous sera adressé par courrier.

Où s'informer ?

Vous pouvez utiliser les bornes automatiques multiservices disponibles dans les organismes d'assurance maladie.

Vous pouvez imprimer votre attestation depuis cette borne.

Où s'informer ?

Vous pouvez adresser une demande écrite à votre organisme d'assurance maladie.

Où s'informer ?

L'attestation est indispensable pour justifier d'une affiliation à l'Assurance Maladie dans les situations suivantes :

  • Auprès de certains professionnels de santé

  • En cas d'hospitalisation

  • Pour les bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire qui doivent la présenter avec leur carte Vitale à chaque consultation.

Attention

la copie papier des informations contenues dans votre carte Vitale , qui vous est transmise en même temps que la carte, n'a pas valeur d'attestation de droits.

Pour les personnes affiliées à un régime autre que le régime général, il faut contacter l'organisme de rattachement : MSA , mutuelles de la fonction publique, ...

Attention

la copie papier des informations contenues dans votre carte Vitale , qui vous est transmise en même temps que la carte, n'a pas valeur d'attestation de droits.

Et aussi sur service-public.fr

Services en ligne et formulaires

Pour en savoir plus

Mise à jour le F10662

Cette rubrique est réalisée en partenariat avec www.service-public.fr

Dans la même rubrique

27 juillet 2011

Chèques-repas du bénévole

Les chèques-repas du bénévole épargnent aux associations la charge de travail administratif associée au remboursement des frais de restauration de leurs bénévoles.
27 juillet 2011

Chèque emploi-associatif (CEA)

Le chèque emploi associatif (CEA) permet à une association ou à une fondation employeur de s’acquitter, dans un seul acte du paiement, de ses salaires et de l’accomplissement des formalités obligatoires.