Un salarié saisonnier est-il suivi par la médecine du travail ?

Report des visites médicales pendant la période d'urgence sanitaire

Le médecin du travail peut reporter certaines visites médicales arrivant à échéance au plus tard le 30 septembre 2021. Les visites ainsi reportées devront se tenir avant le 30 septembre 2022.

C'est ce que prévoit l'ordonnance n°2020-1502 du 2 décembre 2020 .

Oui, un salarié saisonnier, agricole ou non, est suivi par la médecine du travail, dans des conditions particulières.

Suivi médical à l'embauche

Vous ne bénéficiez pas d'une visite d'information et de prévention. Vous bénéficiez d'actions de formation et de prévention organisées par le service de santé au travail.

Vous bénéficiez d'un suivi individuel renforcé .

Vous ne bénéficiez pas d'une visite d'information et de prévention. Vous bénéficiez d'actions de formation et de prévention organisées par le service de santé au travail.

Vous bénéficiez d'un suivi individuel renforcé .

Cas de dispense de l'examen médical d'aptitude

Vous pouvez être dispensé de l'examen médical d'aptitude si les 2 conditions suivantes sont réunies  :

  • Vous êtes recruté pour une emploi équivalent à ceux précédemment occupés

  • Aucune inaptitude n'a été reconnue lors du dernier examen médical intervenu au cours des 24 mois précédents

Autres visites médicales

Vous bénéficiez des visites médicales suivantes :

  • Visites de préreprise et de reprise du travail

  • Visites effectuées à la demande de l'employeur, du salarié ou du médecin du travail

  • Examens complémentaires réalisés ou prescrits par le médecin du travail (par exemple, examen de dépistage d'une maladie pouvant résulter de l'activité professionnelle du salarié)

Examen médical d'embauche

Vous ne bénéficiez pas d'une visite d'information et de prévention. Vous bénéficiez d'actions de formation et de prévention organisées par le service de santé au travail.

Vous bénéficiez d'un suivi individuel renforcé .

Vous bénéficiez d'une visite d'Information et de prévention (Vip) .

Vous bénéficiez d'un suivi individuel renforcé .

Cas de dispense de l'examen médical d'embauche

Vous pouvez être dispensé de la visite d’information et de prévention si les 3 conditions suivantes sont réunies  :

  • Le salarié est appelé à occuper un emploi identique présentant des risques d'exposition équivalents

  • Le professionnel de santé est en possession de la dernière attestation de suivi ou du dernier avis d'aptitude

  • Au cours des 5 dernières années, le médecin du travail n'a pas émis d'avis d'inaptitude ni de mesure individuelle d'aménagement, d'adaptation, de transformation du poste ou du temps de travail. Ce délai maximum est réduit à 3 ans pour tout travailleur dont l'état de santé, l'âge, les conditions de travail ou les risques professionnels auxquels il est exposé le nécessitent.

Vous pouvez être dispensé du suivi individuel renforcé si les 3 conditions suivantes sont réunies :

  • Le salarié est appelé à occuper un emploi identique présentant des risques d'exposition équivalents

  • Le professionnel de santé est en possession de la dernière attestation de suivi ou du dernier avis d'aptitude

  • Aucun avis d'inaptitude n'a été émis au cours des 2 dernières années

Autres visites médicales

Vous bénéficiez des visites médicales suivantes :

  • Visites de préreprise et de reprise du travail

  • Visites effectuées à la demande de l'employeur, du salarié ou du médecin du travail

  • Examens complémentaires réalisés ou prescrits par le médecin du travail (par exemple, examen de dépistage d'une maladie pouvant résulter de l'activité professionnelle du salarié)

Et aussi sur service-public.fr

Textes de référence

Mise à jour le F34084

Cette rubrique est réalisée en partenariat avec www.service-public.fr

recommander

Dans la même rubrique

27 juillet 2011

Chèques-repas du bénévole

Les chèques-repas du bénévole épargnent aux associations la charge de travail administratif associée au remboursement des frais de restauration de leurs bénévoles.
27 juillet 2011

Chèque emploi-associatif (CEA)

Le chèque emploi associatif (CEA) permet à une association ou à une fondation employeur de s’acquitter, dans un seul acte du paiement, de ses salaires et de l’accomplissement des formalités obligatoires.